4 innovations de l’industrie agroalimentaire pour réduire lplastique dans nos emballages

Dans cet article, nous avons pu constater qu’il devient urgent de réduire le plastique dans nos emballages, autant pour préserver notre santé que notre planète. Mais, concrètement, quelles solutions s’offrent à nous ? De nombreux industriels de l’agroalimentaire se sont déjà penchés sur cette question en engageant des initiatives novatrices. 

Voici 4 innovations qui marquent un nouveau tournant dans le secteur de l’agroalimentaire.  

Industrie agroalimentaire : pourquoi réduire la part plastique dans les emballages ? 

L’industrie agroalimentaire représente aujourd’hui 68% des emballages plastiques. Voilà pourquoi l’Ania, l’Association Nationale des Industries Alimentaires Françaises, souhaite changer les choses en essayant d’avoir 100% des emballages réutilisables ou recyclables d’ici 2025.  

De plus, comme vous avez pu le voir dans cet article des Echos, le groupe Unilever, entre autres, a annoncé vouloir diviser son utilisation de plastique vierge par deux d’ici 6 ans. 

Une décision à saluer qui n’est pas isolée puisque bon nombre d’industriels de l’agroalimentaire suivent déjà ce mouvement.  

1/ Des emballages agroalimentaires 100% biodégradables à base d’aliments 

Quoi de mieux que les restes alimentaires pour développer des emballages plus naturels et donc plus respectueux de l’environnement ? Lactips l’a bien compris en lançant un emballage plastique nouvelle génération biodégradable à base de protéines de lait de vache. 

C’est le cas aussi du projet “From Peel to Peel” qui consiste à réutiliser des restes de fruits et légumes pour créer des emballages alimentaires 100% biodégradables.  

 Tout en ayant les caractéristiques techniques identiques à celles de nos emballages traditionnels, ces innovations offrent des alternatives durables en réduisant la part d’énergie fossile.

2Des matériaux biosourcés pour un packaging agroalimentaire durable 

Carlsberg avait déjà supprimé le plastique en collant ses cannettes de bière entre elles. Mais, la marque va encore plus loin en développant actuellement une bouteille de bière en papier, à partir de fibres de bois durables ! Tout en étant entièrement recyclables, ces prototypes possèdent aussi une barrière intérieure pour pouvoir contenir la bière. 

Daddy a elle aussi suivi cette tendance avec un nouveau packaging en kraft se substituant au plastique. Un tournant qui n’est qu’un début puisque la marque de sucre souhaite développer l’ensemble des emballages de sa gamme dans ce type de matériau, d’ici mars 2020. 

3/ Le réemploi des emballages dans l’agroalimentaire : un concept en plein essor 

Il est clair que la tendance actuelle nous pousse à repenser nos manières de consommer dans une logique plus circulaire. Selon un sondage Nielsen, 73% des personnes interrogées sont prêtes à changer leurs habitudes en matière de packaging. 

L’absence de plastique ou d’emballages à usage unique deviennent des critères décisifs d’achat pour le consommateur. Ce qui explique l’essor progressif du réemploi des emballages.  

Voilà pourquoi, Franprix a lancé dans l’un de ses magasins parisiens un test auprès de ses clients en leur permettant de choisir entre des emballages à usage unique ou des contenants réemployables pour leur repas.  

Mais ce procédé prometteur implique certaines conditions :