Comment augmenter vos ventes additionnelles avec un emballage repensé ?

Pour un emballage repensé réussi, avant de concevoir un packaging il faut penser au produit à emballer. Bien que cette réflexion soit une banalité, elle engendre tout de même des conséquences dans la façon d’aborder la dimension « packaging ». Nous n’utiliserons pas les mêmes cartons pour un produit alimentaire sec, gras, humide, frais en contact ou non avec le support (contact direct ou indirect) qu’un carton pour une pièce industrielle (étui de bougie de voiture).

 

Penser autrement l’emballage avec le respect des réglementations

 

La notion d’emballage primaire ou secondaire est un paramètre dont un imprimeur ne peut se soustraire pour respecter les règlementations européennes comme la 1935 /2004 dans l’IAA, entre autre.

Il est donc indispensable de s’entourer de professionnels qui sont en mesure de proposer des solutions pertinentes pour rester dans un cadre règlementaire. Et cela sans perdre de vue l’industrialisation parfois du packaging sur une chaîne de conditionnement dédiée.

Le choix des encres, vernis et colles est à considérer pour respecter des normes tels que les normes des jouets, agroalimentaires, etc… Et apporter des fiches techniques fournisseurs garantissant les BPF de notre profession.

 

Breizhpack accompagne depuis plus de 10 ans Cartoffset dans une veille réglementaire et technologique pour apporter des réponses simples et compréhensibles à nos clients.

 

Un emballage repensé « éco-conçu » avec l’expertise d’un bureau d’étude intégré chez Cartoffset

 

Un bureau d’études bien dimensionné est en mesure d’accompagner toutes ces réflexions avec la dimension d’éco-conception. « On sait où fini l’emballage !». La sur-qualité n’est pas nécessaire pour des gains financiers non négligeables.

La philosophie de Cartoffset depuis toujours, c’est d’être une industrie de service et être proche de ses clients pour les accompagner dans leurs projets et si possible en amont pour apporter conseil et faisabilité.

 

Production de petites séries des emballages pour les TPE/PME grâce à Cartoffset

 

On remarque depuis quelques mois que les TPE/PME souhaitent accéder à des emballages carton à leur marque « propre » pour soigner, présenter leur image auprès de leurs clients. Mais cet univers leur est inconnu. Elles pensent qu’il n’est pas possible de produire de petites séries.

Cartoffset a développé son savoir-faire par des investissements réguliers pour apporter des solutions adaptées, simples dans un discours rassurant et compréhensif et ainsi répondre aux nouvelles exigences du marché de l’emballage et aux attentes du marché.

Aujourd’hui des technologies existent sur le marché comme l’impression en offset numérique qui démocratise l’impression d’emballage sur carton compact. Cette technologie est depuis longtemps éprouvée dans l’édition et l’étiquette. Et aujourd’hui quelques imprimeurs s’équipent pour répondre à ces nouvelles demandes du marché.

 

C’est donc en septembre 2017 que Cartoffset a intégré au sein de son imprimerie une presse offset numérique avec vernis en ligne. Repoussant ainsi les codes de l’impression traditionnelle pour apporter encore plus de flexibilité à ses clients pour se démarquer de par leurs emballages.

Cette technologie innovante permet, notamment, de tester des produits sans un engagement trop onéreux et assurer un lancement plus important par la suite sur des presses offset traditionnelles.

 

Et pourquoi pas mixer l’impression numérique à l’offset traditionnelle ?

 

Le mixte des deux technologies est un atout majeur pour proposer une offre globale qui réponde aux différents cycles de développement des entreprises.

Cartoffset offset numérique

 

L’impression numérique chez Cartoffset : pour quels projets ?

 

L’impression numérique peut dans certains cas faire gagner en productivité. Car un seul packaging peut remplacer un sachet auquel on rajoute manuellement une étiquette pour personnaliser le contenu. Et une autre pour fermer le sachet tout en gagnant en espace de communication et augmenter l’impact de la « marque » sur les linéaires.

Dans le cas ci-dessus nous travaillons sur des projets plutôt en amont.

Mais pour d’autres entreprises, les enjeux pourraient être autres comme le développement à l’export avec des formats d’emballages déjà existants mais dont les messages de communication doivent s’adapter aux cibles (département, région, état, pays et personnes) avec des quantités de tirages inégales. Le packaging varie au niveau des langues (sans perdre de vue que le produit est le même dans le packaging ; donc peu de risque de perturbation sur les chaines de production et optimisation des ventes). Nous parlons de l’export. Mais cela s’applique aussi pour une région à l’autre où la communication sur l’emballage s’adapte par sa création, son message pour porter son circuit de distribution.

 

Nous constatons que même si les quantités de tirage ne diminuent pas, le nombre de références explose.

Le marché de la e-cigarette est un exemple frappant aux vues du nombre de parfums proposés avec différents taux de nicotine par senteurs. Le marché des huiles essentielles est aussi dans cette configuration.

L’offset numérique répond à l’attente des entreprises pour faciliter la rotation de leurs produits (limiter les stocks, procéder à des commandes ajustées, diminuer l’immobilisation de trésorerie qui est un véritable levier de croissance).

 

Cartoffset, à l’écoute de vos problématiques pour un emballage repensé

 

Cartoffset pendant plus de deux ans a étudié le marché, écouté et pesé les remarques de ses partenaires sur la difficulté de se démarquer et se